Who is online?

  •  3 connected

Partners


Par Eacil

Dossier Sonic The Hedgehog

/!\ Articles, walkthroughs and tips are only in french /!\

Sonic CD (novembre 1993)

Ce fut la seule version de Sonic sur le Mega CD est cela est bien regrettable car c'est une vraie bombe. Le support est magnifiquement exploité avec ce Sonic. D'ailleurs, Sonic CD fut remanié pour passer sur les PC de l'époque. Il faut savoir que ni Naka, ni Yasuhara n'ont participé mais c'est Oshima et Rieko Kodama qui s'en chargeront. Le nom du studio en charge du jeu ne sera pas révélé.

Histoire

Robotnik découvre sur une lune les Pierres du Temps qui permettent non pas de passer dans d'autres dimensions comme dans Sonic 3D, mais dans le temps comme vous vous en doutiez. Un atout de choix pour Robotnik qui construit donc son usine sur ce nouveau territoire. En effet, en construisant celle ci dans le passé, il pourra asservir Mobius dans le futur. Encore un plan machiavélique de la part de Robotnik que va devoir défaire Sonic. Robotnik n'étant plus dupe à force d'essuyer des revers, il décide d'opter pour une méthode plus sournoise. Il fait enlever Amy afin compliquer la mission de notre héros.



Metal Sonic

On ne s'éloigne en rien d'un Sonic, les nouvelles capacités graphiques permettent même de faire une cinématique de début. Superbe. Elle ne ressemble en rien à celle de Sonic 3D, véritable bouillie de pixels. Cette cinématique est faite en full motion vidéo et ressemble donc à un magnifique dessin animé très bien réalisé.


Un écran titre ressemblant à celui de Sonic 1. Le jeu bénéficie d'une séquence d'introduction en vidéo :)

Les réalisateurs font toujours preuve d'un grand talent dans la réalisation. Les graphismes n'ont rien à se reprocher et il faut dire qu'un nouveau moteur est utilisé. A nouveau pour le stage bonus est pratiquée une fausse 3D qui se révèle plutôt efficace. Vous devez détruire des soucoupes volantes sur une piste.


Votre copine Amy se fait capturer par Metal Sonic. Encore une mission pour notre héros préféré :)

A chaque titre son nouveau personnage, ici, Amy. Elle est l'homologue féminin de Sonic mais en version couleur Barbe à Papa. Bien sûr, celle-ci à un petit faible envers notre héros et Sonic CD tourne en aventure romanesque. Le prince charmant va délivrer sa magnifique princesse du méchant mécanicien...
On trouve sinon un nouveau personnage semblable à une effigie badnikienne de Sonic 2 qui passait alors plutôt inaperçu. J'ai nommé le Sonic de Métal. Une sorte de sous-fifre pour Robotnik que l'on retrouvera ensuite dans Sonic 3 et dans d'autres de ces aventures. Après tout, on ne peut battre le mal que par le mal d'après Robotnik, c'est bien connu! Alors autant avoir chacun un Sonic de son côté. C'est d'ailleurs celui ci qui sera en charge d'enlever la princesse.

Sonic CD est un hit incontournable du Mega CD qu'il faut se procurer si on possède le support. La durée de vie est plus que suffisante et satisfera amplement les fans de Sonic. Si ce jeu vous met la puce à l'oreille et que vous voulez en savoir beaucoup plus sur son fonctionnement et ses attributs, je ne peux que vous conseiller d'aller lire ma review bien plus détaillée dans la rubrique "Test MD/MCD" ;)




Knuckles' Chaotix (mai 1995)

Voici le seul titre du 32X représentant cette fois ci Knuckles seulement et dont Sonic à été exclu. Ce choix est lié à la popularité remportée par cet étrange personnage un peu rude et prompt à la violence. Cet épisode est peu connu à cause du fait que le module 32X ne fût pas très bien commercialisé à l'époque. De ce fait, Knuckles' Chaotix est un jeu assez recherché dans sa catégorie, même si son prix ne frôle pas non plus les sommet. Voilà une excuse troute trouvée pour se procurer un 32X.
Une anecdote à savoir est qu'à la base, ce titre devait être réalisé sur Mega Drive et non sur 32X, son nom devait être "Sonic Crackers". En effet, ce jeu est un prototype inachevé annoncé officiellement en 1994 mais qui n'a jamais vu le jour dans sa version Mega Drive, c'est donc sur 32X que "Sonic Crackers" devint Knuckle's Chaotix développé par STI.

Histoire

Etrangement, cette épisode sortant juste avant le dernier épisode de Sonic sur Mega Drive (Sonic 3D Blast) reprend la véritable trame de la saga Sonic avec le dernier Sonic 3 & Knuckles. On opte pour une divergence d'histoire entre Sonic et Knuckles qui va maintenant avoir sa propre histoire tragique contre Robotnik. L'histoire semble se passer plusieurs mois après la dernière défaite de Robotnik. C'est le moment pour une nouvelle île de jaillir des flots. Dessus, Robotnik découvre un ancien anneau qui lui permet de découvrir l'Anneau Chaos! Avec celui-ci, il pourra invoquer l'Emeraude Mère pour mener à bien ses nouveaux plans. Pendant ce temps, Knuckles se rend sur l'île, intrigué par son étrange apparition et y découvre la nouvelle base de Robotnik : la zone Newtrogic. Il peut arriver à temps pour délivrer un personnage gelé par Robotnik mais se retrouve lié avec lui par un anneau de force.



Écran titre de Chaotix

Un décor encore plus sublime, c'est du 32X donc c'est normal. Les décors et les personnages sont en 2D mais les divers objets parcourant le niveau sont en 3D. L'ambiance est très "fête foraine" étant donné que la base de Robotnik est qu'un vaste champ d'effets lumineux très « boîte de nuit ». C'est plein de couleurs chatoyantes qui ravissent les yeux. Cela se ressent dans les musiques par des thèmes électroniques comme Walkin, c'est de la bande son Sonic et on aime bien même si la mélodie devient un peu répétitive.
Graphiquement sur Mega Drive, Knuckles' Chaotix est le plus beau de sa catégorie, les performances du module 32X oblige? On ne se lasse pas de ces magnifiques décors même si l'absence d'ennemis nous fait penser à un certain Sonic 3D. Le seul bémol reste sans doute cette bizarrerie de zoom utilisé un peu trop souvent. On obtient un résultat qui pixélise fortement.

D'habitude nous avons droit à un nouveau personnage mais là, nous sommes gâtés! Quatre d'un coup, Mighty le tatou, Charmy l'abeille, Vector le crocodile et Espio le caméléon. Pourquoi tant de monde soudainement ? Tout simplement pour expérimenter un nouveau concept de déplacement. Comme expliqué dans l'histoire, Knuckles se retrouve lié avec l'un de ces quatre personnages, donc maintenant il s'agit de se déplacer à deux et d'effectuer les man?uvres ensemble. Il n'est plus question de voler seul aux trousses de Robotnik, il faut choisir son personnage et le deuxième vous est accordé avec un peu de dextérité dans un jeu d'adresse. Ainsi, votre second acolyte est le fruit du hasard, sachez qu'il existe aussi deux nouveaux personnages (Heavy et Bomb) qui sont là pour faire office de boulet si vous avez le malheur de tomber dessus. Vos deux personnages sont reliés entre eux par un anneau élastique qui vous permettra d'atteindre des plateformes inaccessibles. Seul, chaque personnage développe son propre style de jeu comme Charmy qui vole ou Espio qui marche sur les murs. Knuckles' Chaotix mise sur un gameplay original et sur une bonne coordination, laquelle prend toute son ampleur en jouant à deux.

Les stages bonus consistent en une recherche des Anneaux Chaos, à croire que les Emeraudes Chaos sont seulement destinées à Sonic. On y accède à la Sonic 1 avec un énorme anneau d'or à la fin du level. Le principe reprend étonnamment le système de tunnel en 3D de Sonic 2 où vous devrez ramasser des sphères bleues pendant un temps précis et avec un quota à franchir sous peine de tout recommencer. Autre élément, l'attaque spéciale de votre héros déduit maintenant dix anneaux à chaque utilisation ce qui demande donc de l'utiliser avec parcimonie, sinon pour perdre la partie, il faut arriver à -100 anneaux. Ne rien faire pendant un certain temps vous fait perdre 10 anneaux. Les mondes sont au nombre de cinq mais possèdent une longueur phénoménale avec six stages chacun, de quoi garder une bonne durée de vie.

Les jeux en coopération deviennent de plus en plus intéressants et Knuckles' Chaotix n'est pas exclu du lot gagnant. Un jeu à se procurer et qui donne au 32X un atout intéressant pour un module qui ne possède qu'une pauvre ludothèque. Par contre, ce jeu perd de sa fluidité à cause du système d'élastique et cela peut se révéler agaçant pour ceux qui n'aime pas rester avec un boulet dans les pieds, un jeu qui table tout sur sa maniabilité plus que sur sa rapidité, après tout Knuckles n'est pas Sonic !



Conclusion

On peut dire que c'est grâce à tout ce travail exercé par les différents studios qui ont développé Sonic que son univers est parvenu aux sommets de la console, et encore aujourd'hui, citer la Mega Drive revient à parler de Sonic, pour pas mal de monde. Yuji Naka et Naoto Oshima ont réalisé un travail magnifique avec Sonic 1 rien que pour les différentes idées et le concept très « racé » du hérisson qui en a dans le ventre. Monter en puissance avec Sonic 2 n'était pas une mince affaire et l'apogée du genre est atteinte avec Sonic 3 & Knuckles. De plus les différents titres ont élargie la gamme Sonic. On pense inexorablement à Sonic Spinball et Dr Robotnik Mean Bean Machine mais qui ne seront surtout appréciés les fans des genres en question. Dommage que Sonic tombe en désuétude avec Sonic 3D Flickies' Island qui ne lève pas la barre assez haut. Sonic est la saga qui a donné toute sa renommée à la Mega Drive et tout simplement à Sega. Sans Sonic la marque n'aurait jamais été la même. Et pour clore ce fabuleux chapitre de l'histoire Mega Drive, je citerai un refrain très connu qui j'espère fera comprendre que « Sega c'est plus fort que toi ! ».


Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function Affich_Commentaires() in /home/www/guardiana/htdocs/articles/index.php:130 Stack trace: #0 {main} thrown in /home/www/guardiana/htdocs/articles/index.php on line 130