Dream-Storming :: Satakore :: SEGA Legacy :: SegaKore :: SEGA GALAXY BOARD :: #SEGA Chat ::

Who is online?

Partners

Magical Game Factory

Test :: Saturn :: Cotton 2: Magical Night Dreams



Cover de Cotton 2: Magical Night Dreams [ octets]
Platform Saturn
Year 1997
Genre Shoot Them Up!
Players 2
Developer Success
Publisher Success
Associated game(s) Panorama Cotton 
Panorama Cotton sur Mega Drive constitue un soft bien sympa. Cependant, exit le rendu 3D, parenthèse dans la série de Success, car ce volet reprend le gameplay de Cotton en arcade. En effet, il est ici question du portage Saturn de Cotton 2, pourtant sorti après les Cotton 100% ou le Panorama propre à la MD. Alors forcément, le jeu s'annonce comme un shoot horizontal dans la lignée de l’ancêtre, préférant faire table rase des apports des spin off 16-Bits.

Les magiciennes chevauchant un ballet furent une source d’inspiration non négligeable pour les développeurs de shoot. En effet, nous pouvons citer Magical Chase, Magical Taluluto Kun sur Game Gear (bien que dans le cas présent, nous avons affaire à un personnage de sexe masculin) ou encore la série des Cotton. On retrouve même des Doujin dans cet esprit. L’ambiance mignonne qui émane de ce type de soft trouve souvent son public, au Japon.

Nous retrouvons enfin l’espiègle Cotton après trois ans d’absence, ce n’est pas rien ! Pour cet épisode, les développeurs ont pensé a intégrer ce fameux mode 2 joueurs qui faisait cruellement défaut aux précédents volets. L’ami(e) à vos côtés pourra incarner la mesquine Appli, ce qui n’est finalement pas moins ridicule. A vous les parties endiablées, pimentées par la possibilité de se servir du partenaire comme d’un projectile. C’est assez jubilatoire de voir l’autre mourir bêtement à cause d’un sale coup de votre part. Sale coup involontaire, cela va de soi, mais réitéré aussitôt...

Avant de débarquer sur la 32-Bits de Sega, cet épisode fut disponible en arcade. On peut donc s’attendre à un jeu à la réalisation honnête, surtout que la Saturn dispose d’un fort potentiel dans l’affichage 2D. Ce portage est une franche réussite ; le résultat est plus que convaincant. Les décors fourmillent de détails et les magies sont l’occasion d’admirer de jolis effets. L’ambiance du soft est fameuse, servie d'ailleurs par une 2D fine et léchée. Il serait mesquin d’oublier la bande-son, dans la lignée des précédents volets. Le charme Cotton opère facilement, quelque soit le support, les fans apprécieront.

Notre Cotton devra se défaire d’un affreux bestiaire à l’aide de ses petites mimines. Ne vous fiez pas à ses airs naïfs car elle excelle dans l’utilisation de sorts magiques. Aussi, elle utilise des cristaux afin de changer les propriétés de ses tirs. A vous de voir si vous préférez utiliser des glaçons, des flammes vives ou les classiques rafales de vent. On ne rigole pas avec les fillettes en mal d’aventures fortes. Notre Cotton est si puissante que les ennemis ont bien du mal à lui ôter de la vie. Même en étant relativement manchot, on s’en sort sans trop de difficultés. Les 7 stages du jeu s'enfilent plus vite que le sandwich avalé après une matinée de labeur. Ceux qui ont pratiqué la série en arcade, sur PC Engine ou SFC ne seront pas dérouté. Venir à bout d'un épisode, c'est bien 65982 pressions sur le boutton d'action. Ah, douce frénésie !

Cotton 2 est un titre interessant pour les amateurs du genre. Il est agréable et rafraîchissant. Pour ceux qui voudraient se le procurer, n’oubliez pas de vérifier que le packaging comprend bien le petit calendrier de l’année 1997. Ce serait dommage de n’avoir qu’un jeu partiellement complet. Sachez également que Cotton Boomerang est une version améliorée de cet épisode (essentiellement en raison d'un choix de personnage plus conséquent), mais dont le sacrifice financier pour son acquisition sera plus important.
Avatar de destiny
Test de destiny

Comments

No comment at the moment

Add a comment

To post, you have to be a MyGuardiana's member!