Dream-Storming :: SEGA Legacy :: SegaKore :: SEGA GALAXY BOARD ::

Who is online?

Partners


Par

Dossier Streets of Rage

/!\ Articles, walkthroughs and tips are only in french /!\

Petit Historique de la série

Tout commence en l'an de grâce 1991, date où j'ai inventé le voyage dans le temps... Non, non, c'est pas ça, ça c'est quand j'ai joué dans Back To The Future... Donc, l'histoire de Bare Knucke (BK), alias Streets Of Rage dans nos belles contrées occidentales, commence en 1991, où le premier volet sort sur Mega Drive, un beat'em all basé soit-disant sur le moteur de Golden Axe...
Réalisé par une majeure partie de la Team Shinobi, à qui l'on doit, vous l'aurez bien sûr deviné, The Super Shinobi II en Mega Drive, ce titre est arrivé à l'époque où originalité était le maître mot du département R&D de Sega...
Faut dire aussi qu'à l'époque, cette catégorie n'était pas très bien représentée sur la 16 bits de SEGA... D'autant qu'en plus, du côté de chez Nintendo, Capcom adaptait fièrement et exclusivement pour la Super Famicom (Super Nintendo) son célébrissime Final Fight.
Etant donné que BK est une série de Beat'em all, vous conviendrez que son historique ainsi que son histoire ne sont pas très développés...
Un point particulier est à noter, surtout concernant la légendaire bande son composée par Yuzo Koshiro, pour chacun des opus. Koshiro est surtout connu pour être le compositeur des merveilleuses musiques de The Super Shinobi II (tiens, tiens !), ActRaiser en Super Famicom, Thor No Senki (la légende de Thor) toujours sur Mega Drive ainsi que la superbe bande son de Shenmue... Par contre, force est de reconnaitre que l'OST du troisième BK est tout simplement hideuse, enfin personnellement je la déteste... J'ai jamais compris pourquoi Koshiro est parti si loin dans ses délires technoïdes grotesques...

Vient ensuite l'épisode second, un an plus tard... Et là, on passe du beat'em all assez traditionnel à Ze référence de la baston à progression... J'ai rarement vu et joué à un beat aussi prenant, envoûtant et rythmé que celui-çi.
Doté d'un aspect visuel bien plus abouti que le premier, on sent que la taille de la cartouche a doublé, en passant de 8 Megas pour BK à 16 Megas pour BK2. Mais les graphismes ne sont pas les seuls à avoir subi une jolie mise à jour  !
L'animation des personnages a été grandement améliorée, mettant un terme aux personnages saccadés de BK. De plus, des coups spéciaux ont fait leur apparition, changeant d'autant plus le gameplay du jeu.
Deux nouveaux personnages font aussi leur apparition. Axel et Blaze restent toujours là, mais Adam cède sa place à Max, un gros bill super lent qui tabasse comme c'est pas permis, et à son frère cadet Skate, un petit teigneux perché sur ses RollerBlade, qui frappe vite, mais avec peu de puissance, ce qui s'avère être logique, comme souvent dans les jeux de ce type.
En fait, pour faire court, disons que TOUT a été revu à la hausse: les graphismes, l'animation la jouabilité, le son, le nombre d'ennemis, le nombre de persos, les nouvelles cominaisons en équipe (bah oui ! Cela choque pour un jeu de 92 !), la quantité d'armes, la longueur et la diversité des stages  !
Sur SOR2 (ou BK2, comme vous voulez...), beaucoup de rumeurs circulent de par le Net... Les-dites rumeurs proviennent de www.classicgaming.com... Par exemple, certains ont remarqué certaines similitudes entre les ennemis de 'classe Big Ben' (vous savez, les gros fat boys qui vous ecrabouillent en rigolant et que vous ne pouvez pas projeter ?), et la première forme de MaJin Bû dans Dragon Ball Z. La même 'analyse' a été faite concernant les ennemis nommés Heart, qui serraient peut être apellés de cette manière à cause de Heart, le gardien légèrement obèse de Shin dans Hokuto No Ken (mais si, le gros porc avec son coeur tatoué sur le côté du crâne... Même que Ken, il en chie sa race pour l'exploser...^^). Enfin, autre petit anecdote, certains voient beaucoup de similitudes entre Sammy/Skate, et DJ Boy, le héros du jeu DJ Boy, toujours en Mega Drive...
Certes, les spéculations peuvent aller très loin...

1991, BK, 1992, BK2 et 1994 (bah voui, faut bien se reposer parfois !) sort Bare Knuckle III, et voilà que la controverse commence, surtout pour moi. Un style graphique bizarre, couplée au Worst Of Yuzo Koshiro (y'a les Best, bah ici on a un Worst ! ^^), que l'on remercie pour sa bande son exécrable et d'une nullité, d'une cacophonie atroce... En 1994, quand le jeu est sorti, il m'a fait le même effet que Golden Axe 3 : insipide, grotesque, et absolument inintéréssant. Pourtant... Mais le pourtant, on verra ça plus tard  !
Encore une fois, la capacité de la cartouche a doublé, pour ne pas changer, mais de prime abord, on ne peut pas dire que ces derniers furent exploités à bon escient car rares sont les améliorations de jouabilité dans ce dernier, hormis l'apparition d'un 'Dash', qui vous permet de courir et ainsi de rendre le jeu un peu plus speed; et pour le système d'attaques spéciales, qui s'avèrent être un choïa plus subtil. Voyez par vous même...
Maintenant, vous avez en plus une petite barre qui montre progressivement au fur et à mesure des coups que vous donnez. Une fois cette barre remplie à son maximum, vous avez la possibilité de lancer votre attaque spéciale sans AUCUNE perte d'énergie que ce soit. De plus, si vous atteignez un certain score, vous pourez obtenir de nouvelles attaques cachées, ce qui n'est pas rien, tout compte fait  !
Par contre, on peut remarquer que les sprites sont plus grands que ceux du 1 et du 2, que les adversaires sont un peu plus hargneux, que le jeu est un peu plus rapide, donc même si fondamentalement le jeu a peu changé par rapport au 2, il s'avère un peu plus speed dans son style de jeu.
Pour ce qui est des personnages, Max, notre gros lent de service, est remplacé par Zan, ou Dr. Zan si vous préférez. Un vieux un peu space, un peu cyborg aussi, lent, très lent, mais comme Max, qui fait très mal... On aime ou on aime pas, j'aime pas... ^^
On va finir donc sur les particularités... Car une fois encore, ce Bare Knuckle va se montrer sous un jour différent d'un pays à l'autre... La permière différence vient de l'intro. La-dite intro est visible dans la version japonaise, pourtant elle a été tout bonnement supprimée des versions occidentales. Pourquoi ? Je le demanderais à mon ragondin, il doit connaitre la réponse, lui... ^^ Ensuite, les 3 héros transfuges du second opus, à savoir Axel, Blaze et Sammy/Skate, possèdent des couleurs diamétralement opposées sur les versions occidentales, soit disant, dixit Sega, pour garder un style neutre pour chaque sexe... S'ils le disent... ;) Aussi, si vous jouez en Easy, vous risquez d'avoir une surprise... Essayez, je ne vous gâcherai pas le plaisir !

Comments

Currently, 3 comment(s)
sdekar @ 29/11/06, 22h11
Avatar de sdekar le 1er a pris un coup de vieu violent (mise a part les musiques) clairement a la sortie du 2 qui est vraiment top.le 3 me donne l'impression d'avoir été réalisé pas sega usa...
topjeje @ 03/08/06, 16h55
Avatar de topjeje Perso, j'ai toujours préféré le premier car c'est celui auquel j'ai joué à l'époque  O_o
Cela fait à peine 1 an que j'ai les 2 autres.
NB : les musiques, quelle claque !
sega49 @ 28/02/06, 17h27
Avatar de sega49 J'ai joué à SOR1, SOR3 mais pas au 2? Een plus c'est le meilleur  :(

Add a comment

To post, you have to be a MyGuardiana's member!