Dream-Storming :: SEGA Legacy :: SegaKore :: SEGA GALAXY BOARD ::

Test

Screenshots

 

Who is online?

Partners

Magical Game Factory

Test Sonic the Hedgehog (Master System)



par Funguigui
Platform Master System
Developer Ancient
Year 1991
Genre Platform
Players 1
Consult game informations in the MDG-Database
/!\ Articles, walkthroughs and tips are only in french /!\
Niveau JV, il est parfois dur d'être européen : des jeux incroyables qui ne sortiront jamais dans nos contrées et des dates de sorties tardives (à part quelques exceptions). Mais en 1991, nous avions été bien chanceux : alors que la nouvelle mascotte de SEGA, Sonic, séduit sur Mega Drive, le jeu est adapté sur GameGear, dans une version toute neuve, toute belle, et différente de l'opus MD. Nous avons eu la chance de pouvoir y goûter sur GG, mais également sur Master System, qui est une exclusivité européenne. Un véritable plaisir de pouvoir jouer à ce jeu mythique sur grand écran, au lieu du petit de la portable mangeuse de piles, ce qui a permis au soft de plaire bien plus, tant par sa réputation que par ses qualités indéniables. Plus qu'une conversion : un épisode incroyable égalant l'esprit et l'efficacité de l'épisode MD, qui s'est déjà forgé un nom dans le milieu. Sonic The Hedgehog n'est pas seulement un jeu, mais la confirmation qu'un nouvel emblème du jeu vidéo vient de naître une bonne fois pour toute.

Avant de balancer la purée, il faut se mettre en condition, et surtout dans le contexte de l'époque : la Master System a rencontré un franc succès sur notre continent. Cependant, l'arrivée de la MD et de la GG implique un futur retrait de la petite bécane noir. De plus, Sonic The Hedgehog sort sur MD, et reste un véritable phénomène, que ce soit au niveau des qualités du jeu qu'au niveau commercial. Il est alors décidé de convertir l'épisode initial de Sonic sur GameGear, mais aussi sur MS, permettant aux possesseurs de la console de pouvoir découvrir l'hérisson bleu sans avoir à acheter la nouvelle console de SEGA , pour ainsi élargir son public. Mais les choses ne sont pas faites à moitié : au lieu de faire un bête copier/coller de la version sortie sur la petite sœur, la Sonic Team développe un nouvel épisode. Et ce n'est que du plaisir. Sonic, dans mon cas, n'a pas été une simple découverte sur ma Master System, mais un véritable flash, un coup de cœur qu'aucun autre jeu n'a su reproduire. Quelle hystérie lorsque j'ai fini le jeu pour la première fois ! Oui, Sonic a été mon tout premier jeu...

Après l'historique, parlons maintenant esthétique : autant le dire tout de suite, ce jeu, c'est de la dentelle, un charme unique se dégage. Sonic The Hedgehog reste pour certains le plus beau jeu de la MS, ou du moins un des mieux réalisés. Prenons par exemple le cas de Green Hill : très fidèle à l'opus d'origine, c'est à dire couleurs pastels à gogo, palmiers, et autres petites sources coulant tranquillement sous les petits ponts faits de rondins de bois... (Poésie, quand tu nous tiens) Ne parlons même pas des autres zones, très jolies elles aussi. Et bien sur, on oublie pas le rythme du jeu : une vitesse toujours impressionnante pour l'époque, et encore plus pour le support. Certes, c'est un peu plus lent que sur Mega Drive mais le tout est tout aussi jouissif. Une belle prouesse pour les capacités de la console, et le tout est renforcé par la musique. Car les compositions de Nakamura sont encore excellentes, au même prix que la bande-son de l'épisode original. La maintenant célèbre musique de Green Hill est rejouée dans cette version, certes beaucoup moins nette et limpide que sur MD, mais la magie opère toujours. En rythme avec l'action et en accord avec la vitesse presque "frénétique" du jeu, la bande-son est simplement superbement aboutie pour le support, bien que parfois très féérique (voir Bridge Zone, snif, j'en pleure encore).

Évidemment, le jeu reprend les deux éléments les plus importants de l'intrigue originale : le Dr. Robotnik, alias Eggman, et les Chaos Emeralds. Ces pierres, au nombre de six, et aux pouvoirs démesurés, constituent le fil rouge du scénario. Robotnik est un savant fou capable de tout et de n'importe quoi pour mettre la planète à ses pieds. Tout d'abord, il a capturé tout les animaux pour les transformés en Badniks, des robots ignobles et impitoyables, prêt à tout pour détruire le hérisson, leur seul et unique ennemi. De plus, le vilain docteur à appris l'existence des Chaos Emeralds et de leurs capacités. Votre rôle est celui de délivrer les animaux capturés par ce méchant moustachu, de récupérer les six gemmes parsemées (et cachées) dans les différents niveaux, et de détruire Robotnik et sa Base Volante, la "Sky Base". Le scénario est similaire à celui de l'épisode initial. Les niveaux sont donc constitués de 3 actes : les deux premiers sont des niveaux normaux, dans lesquelles on détruit les badniks et l'on récupère anneaux et émeraudes. Comme pour l'épisode MD, il y a la présence de Special Stage (SS), dans lesquelles on récupérait les Chaos Emeralds. Dans l'opus Master System, les SS permettent au joueur de récupérer vies, anneaux et continues, éléments bénéfiques pour continuer la quête confortablement, dans un environnement très "flipper-style", et au passage très joli.
Le troisième acte est réservé aux boss. Dans chacun des niveaux, le joueur combat Robotnik, qui est aux commande d'une des ses machines. Une fois celui-ci battu, vous pourrez délivrer tout les animaux de la zone qu'il venait de capturer. Toujours marrant de voir cochons, lapins et petits oiseaux gambader.

La jouabilité est la même que sur MD, donc tout est très facile à prendre en main. Seuls quelques sauts dans certains moments du jeu sont difficiles à effectuer. Une fois que le perso est maîtrisé, cela va tout seul, sans jamais être trop difficile, ni trop facile. Une difficulté très bien dosée : Green Hill est vraiment simple, alors que la Sky Base est une véritable torture (du moins, selon la façon dont on la traverse !). Le rapport durée de vie/difficulté est donc respectable. Bien sûr, lorsque l'on connaît toutes les ficelles du soft, ça se finit assez rapidement, comparé aux toutes premières parties. Mais le plaisir procuré par le jeu nous y fait revenir un nombre incalculable de fois.

Si la Master System était une boîte à musique, avec ce jeu, jamais la mélodie n'aura été aussi belle. Et de plus, Sonic The Hedgehog a donne une seconde vie à la console, accueillant ainsi une nouvelle génération de jeux, dont des épisodes inédits de la série. Un véritable jeu culte et incontournable de l'ère 8-bits.
Avatar de Funguigui
Test de Funguigui - Publié le 19/03/06
Graphic
--
Animation
--
Soundtrack
--
Gameplay
--
Lifespan
--
Replay Value
--
Interest
--
Moyenne de la presse: 93% Moyenne des membres: 90%

Comments

Currently, 5 comment(s)
DONNI @ 04/01/09, 03h39
Avatar de DONNI Pareil, grosse claque a l'époque, mon jeu MS préféré, un must, un vrai Sonic !!
Par contre, je ne trouve pas que son identité est plus marquée que le 1er sur MD. C'est vrai que pour un jeu MS, il dégage quelquechose d'unique, de très fort ! Mais pour moi la version MD est encore supérieure.
M'enfin, cette version MS reste quand même un ptit peu un des meilleurs jeux 8-Bit de l'histoire... Ca va, c'est pas mal. Pas de quoi rougir de son grand frère  :)
Hotsu @ 03/09/06, 12h41
Avatar de Hotsu Je crois avoir découvert Sonic dans sa version GG également, et encore une fois Green Hill Zone est ici cultissime. Mais une chose est sûre : ce Sonic là est génial et je le porte de mon cœur, comme le 2 sur MS. Comme destiny, le screen qui présente la map est chargé d'émotions !  :)
J'ai oublié de dire : le niveau bonus est à mon sens le meilleur niveau bonus de tout les Sonic. Certes c'est peux être le moins original mais je ne sais pas... je l'aime  :p
manga @ 19/04/06, 06h22
Avatar de manga Un jeu culte... qui dépasse à mon sens l'opus 16 bits : meilleur level design, une identité plus marquée et un réel effort dans la variété des décors (assez fouillés), sans parler des ziks de Koshiro-san.
Kekun @ 15/04/06, 22h50
Avatar de Kekun destiny: idem pour moi, mais dans sa version GG  ;)
destiny @ 15/04/06, 22h37
Avatar de destiny J'ai également découvert le jeu via cette version Master System, et je n'en suis pas mécontent. Le screen présentant l'île des stages me transporte quelques années en arrière.  :)

Add a comment

To post, you have to be a MyGuardiana's member!