Dream-Storming :: SEGA Legacy :: SegaKore :: SEGA GALAXY BOARD ::

Test

Screenshots

 

Who is online?

Partners

Magical Game Factory

Test Streets of Rage (Mega Drive)



par Shining Shiva
Platform Mega Drive
Developer AM7
Port Developer
Year 1991
Genre Beat Them All!
Players 1-2
Consult game informations in the MDG-Database
/!\ Articles, walkthroughs and tips are only in french /!\
Histoire
Un syndicat criminel secret décide de faire main basse sur une ville auparavant prospère et tranquille, et comme la coutume le veut, le leader de ce syndicat tient bien évidemment à rester inconnu du grand nombre... Grace à son organisation et ses moyens percutants, Mr. X (on va l'appeler comme ça...) a pu faire main basse sur le gouvernement, ainsi que faire fermer les yeux à la police locale... Pourtant, au coeur du chaos et de l'enfer urbain, un groupe de trois jeunes officiers de police décide de créer un groupe d'intervention, une unité spéciale de combat. Mais leur chef en a décidé autrement et après une lutte contre leurs propres collègues, les trois décident de quitter les forces de police, écoeurés de voir leur ville brûler et tomber en ruines un peu plus chaque jour.

Sans armes mais avec leurs poings et leur pieds, ils comptent faire revenir l'ordre et le bien-être dans leur chère ville. Adam Hunter, Axel Stone et Blaze Fielding sont là, à mains nues dans les rues de la rage ! (pas mal, hein ? ;) )

Test :
Avouons-le, Bare Knuckle premier du nom a mal vieilli. Tout du moins c'est mon avis (un peu normal...). Des graphismes parfois à la limite du mauvais goût (le long couloir du dernier stage est tout bonnement d'une tristesse affligeante...), une annimation qui se résume à sa plus simple expression, on a l'impression de se retrouver dans une sorte de Phantasy Star (pour l'animation) en vue horizontale ! Oui, l'animation est on ne peut plus primaire, oui, le jeu est laid, mais il se laisse toujours aussi facilement jouer car sa jouabilité est toujours aussi exemplaire ! Les persos répondent au doigt et à l'oeil, font ce qu'on leur demande et malgré leur palette de coups très très limitée, on prend toujours un pied phénoménal à mettre des grandes tartes dans la tête d'un peu tout le monde...

De plus, il ne faut pas oublier qu'il y a toujours les collègues de boulot pour nous sortir de la panade ! Même si le jeu est réduit à sa plus simple expression, il bénéficie d'un avantage que les autre Final Fight-like (y compris Final Fight lui-même) n'ont pas, c'est l'Attaque Spéciale. Vous allez me dire "Bah t'es naze ! Y'a un coup spécial dans Final Fight !", mais le coup spécial éffectué avec Punch+Jump est une chose, que tant Bare et Final Fight possède, mais Bare a en plus la célèbre voiture de police qui vient en refort lorsque la difficulté se fait resentir. D'ailleurs, il semblerait que cette voiture soit la même que celle présente dans un autre jeu d'action, mais d'un style quelque peu différent, ES-WAT, mais tout de même quelque peu modifiée (bah voui, ES-WAt est déjà un peu plus vieux que les Bare, en arcade). Selon le niveau, l'attaque serar différente ( un tir de lance roquette créera un cercle de feu sur toute l !a superficie de l'écran où vous vous trouvez sur tel stage, une pluie de flammes s'abattera un peu partout sur l'écran dans un autre niveau). C'est joli, pratique, et ça fait toujours plaisir, un bon petit barbecue de méchant! ^^

Par contre, concernant les adversaires, on a parfois un peu de mal à comprendre, surtout chez les bosses... Enfin, J'AI du mal à comprendre... Pourquoi tous les bosses ont tous une technique particulière pour les vaincre en toute simplicité, et pourquoi le second (le Wolverine) et Mr. X sont-ils aussi lourds ? Mr. X est une plaie ambulante, bien plus rapide que Blaze par exemple et plus puissant que Adam et Axel réunis ! Normal, me direz-vous, c'est un boss... Mais c'est un peu chiant à la longue... Par contre, tout le reste se déroule comme sur des roulettes, rien à signaler !

Dernier point, la musique... Oui, Yuzo Koshiro signe ici une nouvelle fois une oeuvre de toute beauté pour celui qui aime le trip technoïde-dance-pouet pouet, bref le style qui colle la pèche à ce type de jeu ! Des mélodies simples, incisives, qui frappent là où il faut: on reconnait bien là le créateur des musiques de Adventure Island (sublimes) ou d'ActRaiser (tout aussi excellentes !). A la rigueur, c'est bien l'un des éléments du jeu qui a été le moins soumis aux affres du temps (on ne peu guère en dire autant dans graphismes ou de l'animation...

Verdict :
Au prix où coûtent les cartouches MegaDrive à l'heure actuelle, se constituer la collection des Bare Knuckle n'est pas si onéreux que ça et de plus, ce premier épisode restant toujours aussi agréable à jouer, il ne dépareillera pas dans une logithèque de bon goût. Avec son système de jeu simple mais addictif, sa jouabilité exemplaire sur tous les plans, ses graphismes certes un peu désuets de nos jours et avec sa bande son si reconnaissable de suite, on sait que l'on a affaire à un hit, qui l'a toujours été, qui l'est toujours, mais qui ne le sera peu être plus dans quelques temps (il faut dire que les beat'em all sont tombés en désuétude depuis des lustres, alors s'ils sont en plus en 2D, ça ne va pas arranger les choses !), alors laissez vous tenter, faites les fonds de vos porte-feuilles, vos poches ou vos tirelires et allez donc du côté des magasins pour mettre la main sur le premier volet d'une série toujours aussi mythique.
Graphic
En 91, ça avait du style, mais déjà un an après, Bare accusait le coup de sa programmation un peu tatonnante mais n'oublions pas que Bare Knuckle remonte aux débuts de la MegaDrive, d'où certaines lacunes techniques sont peut-être issues.
Animation
Pareil pour l'animation, les effets retords de l'âge se sont vite déclarés, très vite même ! 3 phases d'animations pour le déplacement, guère plus pour les différents coups... Un peu limité, mais efficace, on en demande guère plus !
Soundtrack
Toujours aussi excellentes, les mélodies du sieur Koshiro restent invariablement indémodables, et gage de leur qualité, se laissent toujours si bien écouter. Certes, il faut être sensible au charme de la grosse dance-techno, mais même moi qui ne suis pas sujet à tomber dasn ce genre de boum-boum gavant, bah j'accroche...... Les bruitages quand à eux sont un peu limites... Leur qualité n'étant pas si désastreuse, loin de là, mais les digits vocales, surtout, sont peu nombreuses et un peu grésillantes, mais n'est-ce pas là l'un des apanages de la MegaDrive ?
Gameplay
Même si la palette de coups disponible est assez restreinte, le soft se laisse très aisément prendre en main. Les persos répondent au doigt et à l'oeil et l'on sent les différences de style d'un perso à l'autre, ce qui s'avère agréable, il faut dire.
Du tout bon, que j'vous dis, non mais !
Lifespan
Le jeu se termine assez rapidement, mais avec trois personnages, ses musiques cultes, son ambiance culte, son gameplay culte, et son mode deux joueurs, on en redemande aussitôt. (destiny)
Replay Value
Depuis sa sortie, Bare Knuckle se pratique seul, à deux, de jour, de nuit, lorsqu'il pleut, dans le noir, couché, debout, sous son lit...bref, très souvent (destiny).
Interest
Bah voui, malgré son grand âge, BK assure toujours autant. Bien sûr de l'eau a coulé sous les ponts depuis, mais il rste, à l'éffigie de la série, un chef d'oeuvre du beat'em all, genre tristement tombé en désuétude... Ne vous fiez surtout pas à l'aspect technique car BK reste une perle de fun et de jouabilité, et ça fait plaisir !
Guardiana Award
Moyenne de la presse: 90% Moyenne des membres: 88%

Comments

Currently, 13 comment(s)
Kimuji @ 16/10/08, 03h25
Avatar de Kimuji Un jeu qui a énormément vieillit graphiquement et qui pourtant reste une référence grâce à son gameplay que je trouve extrêmement bien fait et sa bande son. Si on le compare à Golden axe par exemple, on peut dire que graphiquement ils sont plus ou moins équivalents (même si ma préférence va sans hésitation pour Sor) mais que la prise en main n'a rien à voir, Golden Axe souffre d'une jouabilité d'un autre temps alors que sur Streets of rage tout est plus précis, mieux géré, répond mieux et les collisions sont beaucoup plus rigoureuses. Et c'est ça à mon avis qui fait qu'on puisse revenir sur ce jeu malgré son visuel dépassé, le fun est toujours là grâce à son ambiance (merci Yozu Koshiro) et sa jouabilité en béton.
CSlayer @ 20/06/08, 13h28
Avatar de CSlayer Mon Streets of Rage favori...Rien que de réentendre la musique d'intro...  :)
dreamdh @ 25/05/08, 14h23
Avatar de dreamdh l'un des meilleurs jeu de la megadrive, qui se refait sans fin! tout simplement enorme.
DONNI @ 16/01/08, 00h46
Avatar de DONNI Un des megahits de la Megadrive, assurement; un de mes softs cultes tout support, sans esiter  :) Pour ma part, l'atmosphere qui s'y degage est superieur au 2 autres, et ses musiques sont les meilleurs!! Mais etant globalement moins abouti, je le place quand meme derriere, mais bon..
Il rentre dans mon TOP 10 MD!! Du pur beat'em all!!
telechamp @ 24/07/06, 15h15
Avatar de telechamp Excellent souvenir !  :)

Add a comment

To post, you have to be a MyGuardiana's member!