Dream-Storming :: SEGA Legacy :: SegaKore :: SEGA GALAXY BOARD ::

Test

Screenshots

 

Who is online?

Partners

Test Sonic The Hedgehog 2 (Mega Drive)



par WWolF
Platform Mega Drive
Developer Sega Technical Institute
Year 1992
Genre Platform
Players 1-2
Consult game informations in the MDG-Database
/!\ Articles, walkthroughs and tips are only in french /!\
Presque 2 ans après l’apparition de ce qui est aujourd’hui la mascotte internationale de SEGA, il revient et il n'est pas content ! Docteur Robotnik s’est encore donné pour objectif la conquête du monde ! C’est bien sûr sans compter sur notre notre fameux hérisson bleu, accompagné cette fois ci. En effet il est suivi par son fan numéro 1 et ami, Miles Prower, surnommé Tails, le renard à deux queues. Donc voilà une nouveauté au tableau de ce nouvel opus. Tails vous suit dans tout vos mouvements et il vous est même possible de le diriger avec la deuxième manette, très utile pour éviter que votre petit frère ne vous casse les… pour jouer (expérience vécue !). Un petit tour dans les options vous permettra de jouer vous-même avec le petit renard. Ainsi, l'histoire change, et verra l'avènement d'un nouveau héros, encore faut il arriver à finir le jeu !

Il faudra vous armer de patience et de calme pour venir à bout des nombreux Stage, ainsi des nombreux Boss, dont la difficulté va croissante. Les différentes zones que vous aurez à traverser sont vraiment variées. Vous naviguerez d’une ville-casino à un monde totalement robotisé en passant par une forêt de type Amazonienne.

Vous en avez marre de vous trimballer partout cet ahuri de Tails dont l’intelligence artificielle est quasi-inexistante ? Eh bien emparez vous de votre chti frère et commencez une partie 2 joueurs ! Le mode multijoueur est une nouveauté de Sonic 2. Le but est simple : arriver premier au bout d’un niveau infernal. Seul hic, l’écran n’est pas redimensionné pour le mode 2 joueurs, vous vous retrouvez avec un Sonic et un Tails écrasés, tout comme le décor. On voit bien ici que les développeurs n’ont pas fait un grand effort (Note de Ptitcerf : ben faut peut être aussi voir ce que l’on pouvait faire à l’époque ^^). Mais peu importe, tout comme l'aventure solo, les intersections dans les niveaux sont nombreuses et il faudra du temps avant de connaître un seul des niveaux par cœur.

Il ne faut pas oublier que l’objectif principal de Robotnik est de s’emparer des Chaos Emeralds. Par conséquent, votre but est de les attraper avant lui. Pour cela, vous aurez accès à un niveau bonus à chaque fois que vous vous rendrez à un Checkpoint avec au moins 40 Pièces en votre possession. Vous vous trouverez dans un demi tube (half pipe pour les snow boarders) où votre but est de ramasser un nombre défini d’anneaux pour pouvoir progresser petit à petit dans le niveau, et ceci 3 fois de suite pour enfin attraper une des 7 Emeraudes.

Niveau gameplay, quelques petits changements. On note tout de suite l’arivée du Dash en pressant la flèche du bas puis A ou B ou C à répétition ; très utile. Puis une réelle surprise : lorsque notre mascotte se retrouve en possession des 7 Chaos Emeralds, il peut désormais se transformer à la manière de San Goku de Dragon Ball Z. Cette transformation vous rend invincible et décuple votre vitesse, en plus d'être sacrément classe. Un petit plus non négligeable n’est ce pas ?

Côté Bande-son, on apprécie tout de suite la voix digit au démarrage : « Seeeegaaaaaa » qui deviendra l’emblème de chaque début de Sonic sur Mega Drive. Sinon, Masato Nakamura a fait des merveilles sur cet opus. En plus du thème traditionnel, on retrouve une musique pour le boss de fin magnifique. De toute façon, toutes les musiques du jeu sont superbes.

Alors que dire de plus pour clôturer cette review ? Bah peut-être deux mots : SONIC RULEZ !!!
Avatar de WWolF
Test de WWolF
Graphic
Encore plus beau que le premier.
Animation
Encore plus rapide que le premier.
Soundtrack
Les musiques sont fameuses, du début à la fin.
Gameplay
Plus furieux que le premier épisode, ce Sonic est tout aussi maniable que le précédent. Un modèle du genre.
Lifespan
Plus long que le premier, avec plus de bonus et surtout un mode deux joueurs !
Replay Value
Déjà, rien que pour sa qualité, on y revient sans faim, et mine de rien, le mode deux joueurs est amusant, même si perfectible.
Interest
L'un des meilleurs jeux de plateforme de tous les temps. Rien que ça.
Guardiana Gold Award
Moyenne de la presse: 95% Moyenne des membres: 88%

Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function Affich_Commentaires() in /home/www/guardiana/htdocs/reviews/md/view.php:312 Stack trace: #0 {main} thrown in /home/www/guardiana/htdocs/reviews/md/view.php on line 312