Dream-Storming :: SEGA Legacy :: SegaKore :: SEGA GALAXY BOARD ::

Test

Screenshots

 

Who is online?

Partners

Magical Game Factory

Test Devilish: The Next Possession (Mega Drive)



par PTÏTCEЯF
Platform Mega Drive
Developer Aisystem Tokyo
Year 1992
Genre Action
Players 1-2
Consult game informations in the MDG-Database
/!\ Articles, walkthroughs and tips are only in french /!\
Le casse-briques est un genre très divertissant pour certains. Le but est donc de casser des briques (clap clap clap). Généralement limité à un écran fixe, il est rare qu'un jeu du genre puisse bénéficier d'un scrolling afin d'étendre le champs d'action. Mais Devilish, le jeu dont nous allons traiter maintenant, est un de ces jeux qui bénéficie de ce fameux scrolling. Se basant sur le genre casse-briques, Devilish se voit même doté d'un scénario. Mais que vaut-il donc ? la recette Casse-briques/scrolling est-elle bien rendue ? Bienvenue dans le monde de Devilish, et commençons le test...

Comme déjà dit dans l'introduction, un scénario n'est pas monnaie courante dans un casse-briques. Ici, on se limite au basique, ce qui est mieux que rien. Se déroulant dans un monde quasi-médiéval, un prince et une princesse vivent heureux dans leur royaume, sauf qu'un démon nommé "Y" est jaloux d'eux. Pourquoi, je ne sais pas ! Mais le fait est que "Y" transforme le prince et sa princesse en deux palettes de pierre, et qu'une sphère bleue descend du ciel. Bizarre comme intro, non ?
Après cette dernière, le menu principal nous propose différents modes de jeu : on a ainsi le mode 1 joueur qui permet de suivre l'histoire (si on peut le dire ainsi). Le mode 2 joueurs, quant à lui propose des séquances en alterné. Enfin le mode Time Trial vous permet de parcourir différents niveaux du jeu, le but étant d'aller le plus vite à la fin du stage. Bon programme !
Mais commençons une partie 1 joueur...

A chaque niveau, il vous faudra combattre un boss, et cela avant la fin du temps donné. Une fois le temps écoulé, vous perdez une balle. Mais avant d'arriver à ce fameux boss, ils vous faudra parcourir le niveau, constitué de blocs à casser, des monstres à éliminer et de bonus à choper (voir plus loin). Ceux qui s'y connaissent en casse-briques ne devrait pas avoir trop de problèmes sur ce jeu, car en gros : on casse tout. Grâce à 2 palettes de pierre, vous empêcherez votre sphère bleue de tomber (vous vous souvenez à quoi correspondent ses palettes ? relisez donc le scénario ;-)). Le petit plus est qu'en appuyant sur C, la palette rouge peut se mettre à la verticale, permettant d'aider la bille bleue d'aller sur les coté, car il faudra non seulement monter, mais aussi aller sur les cotés afin de progresser dans les niveaux. Vous pouvez aussi, si vous le désirez, avec la touche B, changer la vitesse de la bille afin d'aller plus ou moins vite. Comme indiqué plus haut, des bonus peuvent être collectés lors de votre ascension. Soit ce sont des bonus qui augmentent votre score, soit ce sont des "armes" ou encore des handicaps. L'un permet de faire exploser un grand nombre d'ennemis et de blocs à l'écran, l'autre permet de transformer pendant quelque secondes votre bille en dragon de feu, cassant tout sur son passage, ou bien encore un autre vous pénalisant de la palette rouge pendant une dizaine de secondes. Pour bénéficier de ses bonus, il faut les libérer des coffres en général, et ensuite les toucher avec la palette rouge. Mais je retiendrais une chose élémentaire de ce jeu : la bille tombe, tu meurs, le temps est écoulé, tu meurs...on perd donc beaucoup de vies.

Pour le coté technique, tout le monde sait qu'il est difficile de juger un jeu datant d'il y a plus de 12 ans. Les graphismes et musiques sont très bien pour un casse-briques, et de plus ils nous plongent bien dans l'ambiance du jeu. L'ensemble reste néanmoins quelconque. Enfin, on peut noter un effet transitoire, la "fermeture éclair" à tête de mort qui circule entre les différents écrans du menu, mais qui peut agacer certains à la longue.

Devilish est donc un jeu qui ravira les fans de casse-briques. Ayant 7 niveaux (cimetière, horloge, volcan, château dans le ciel, etc...) et doté d'une difficulté éprouvante (manier les palettes n'est pas si facile que cela, et de plus, il n'y a pas de continue et on a droit qu'à 5 vies pour boucler les 7 niveaux aussi difficiles les uns que les autres). Ce jeu peut donc faire passer plusieurs heures devant son écran.

Au final, un bon jeu, divertissant un moment, mais dont je ne recommande pas spécialement l'achat. Vaut mieux garder son argent pour un meilleur jeu et laisser celui ci à ceux qui aiment casser de la brique. A essayer quand même ;-)
Avatar de PTÏTCEЯF
Test de PTÏTCEЯF
Graphic
--
Animation
--
Soundtrack
--
Gameplay
--
Lifespan
--
Replay Value
--
Interest
--
Moyenne de la presse: 73% Moyenne des membres: 62%

Comments

Currently, 2 comment(s)
PTÏTCEЯF @ 02/06/05, 11h07
Avatar de PTÏTCEЯF Même si la difficulté peut surprendre, ce jeu est un de mes coups de coeur sur MD. Je recherche donc ce jeu en version JAP si possible. A ceux qui aiment bien ce jeu, je conseille de gouter à l'opus GameGear, ca peut tjs etre intéressant.
destiny @ 12/02/05, 22h35
Avatar de destiny A noter que ce titre est prévu sur DS. Je n'ai pas eu le loisir de le faire...mais je compte bien le choper un de ses jours  :)

Add a comment

To post, you have to be a MyGuardiana's member!