Dream-Storming :: SEGA Legacy :: SegaKore :: SEGA GALAXY BOARD ::

Test

Screenshots

 

Who is online?

Partners

Magical Game Factory

Test Bio Hazard Battle (Mega Drive)



par destiny
Platform Mega Drive
Developer SEGA
Year 1992
Genre Shoot Them Up!
Players 1-2
Consult game informations in the MDG-Database
/!\ Articles, walkthroughs and tips are only in french /!\
Bio Hazard est peut être le nom de la fameuse série de Survival Horror made in Capcom, mais pour les joueurs ayant découvert le jeu vidéo avant 1996, ces deux mots évoquent également un Shoot Them Up peu banal. Il s’agit de Bio Hazard Battle, dont le nom original est Crying. Le titre est effectivement assez évocateur !

Crying nous plonge dans un univers gluant, grouillant et baveux. Un univers remplie de limaces, de vers et d’insectes. Inutile de participer à une émission de télé réalité afin de déguster des choses peu ragoûtantes, insérez plutôt Crying dans votre Mega Drive. Bon, il est à peut près certain que ce n’est pas ainsi que les portes des émissions culturelles sur TF1 vont s’ouvrir à vous, mais au moins, vous aurez passé un bon moment, sans même vous priver de manger ! :p

Exit les vaisseaux spatiaux et les combats intergalactiques, ici, SEGA nous propose de choisir parmi quatre insectes. Chacun d’eux possède ses propres habilités, bien que leur maniement soit très porche. On dispose d’un tir principal (que l’on peut concentrer pour un effet maximal) et d’une arme amovible dont la puissance augmente selon le nombre d’orbes ramassé. Il existe quatre types d’armes auxiliaires. Jongler habilement entre ces armes assure votre salut dans les différents stage, toujours très hostiles, de Crying.

Votre petit suceur de sang se faufile entre les monstres les plus bizarres de la création. On retrouve, dans le bestiaire de ce shoot horizontal, des limaces, des poissons zombie ou encore un crapaud à longue patte faisant irrémédiablement penser au crabe métallique de la série Gradius (substitué par une danseuse légèrement vêtue dans Parodius :)). Il serait finalement très difficile d’en faire l’inventaire. En effet, la plupart de ces créatures ne fut probablement pas au rendez-vous, sur l’Arche de Noé. Il faudrait donc être plutôt inventif pour leur trouver un nom.

Techniquement, Crying souffre d'un manque de rigeur de la part développeurs. Certains décors sont d’une pauvreté affligeante tandis que d’autres sont très fouillés et même jolis. L’ensemble est loin d’être moche mais aurait mérité un peu plus d’attention. On sent bien que l’on a affaire à une production de seconde zone comparativement à un ThunderForce IV (qui fut disponible en 1992, comme Crying). Il reste complètement jouable et son caractère particulier fait que l’on oubli ces petites lacunes. Du côté de la bande son, on ne retrouve rien de transcendant. Les thèmes sont quelconques et on ne peut plus discret. Dommage, il y avait pourtant matière à produire quelque chose de sympa, compte tenu de l'ambiance particulière du jeu. Les bruitages sont en revanche très présent, ce qui n'est pas plus mal.

Finalement, le bilan semble bien mitigé car ce titre ne s’appuie que sur son ambiance sombre et peu commune. Certes, mais c’est déjà pas si mal, je trouve. Très défoulant, il s’agit tout du même d’une expérience unique, malgré un gameplay qui ne s’éloigne guère des sentiers battus. Avec ses 8 stages, Crying offre une durée de vie très correcte, surtout que le finir du premier coup n’est pas chose aisée. Assurément, les amateurs du genre peuvent se laisser tenter par cette petite virée originale et finalement assez digèste. Crying sera également un formidable remède pour oublier le jour ou vos potes ont introduit une limace dans votre slip ainsi qu’un crapaud dans votre cartable. Et ça, ça n’a pas de prix ! :D
Avatar de destiny
Test de destiny - Publié le 27/02/05
Graphic
Très inégale. Du très bon au mauvais, on ne sait trop sur quel pied danser, avec ce programme.
Animation
Elle est plutôt bonne. En même temps, on ne sent jamais le potentiel de la MD exploité, dans ce jeu.
Soundtrack
Rien d'exceptionnel de ce côté ci. A n’en pas douter, les développeurs se complaisent dans une médiocrité certaine. Les bruitage sont néanmoins fameux.
Gameplay
Le gameplay est assez original, avec une utilisation de modules façon R-Type.
Lifespan
Crying est franchement difficile. Le terminer, c'est forcément lui avoir consacré un peu de temps.
Replay Value
Une fois le jeu torché, je doute que les joueurs y reviennent.
Interest
Un shoot sympa à l'ambiance franchement géniale. Malheureusement, le reste ne suit pas vraiment. Je lui préfère de très loin Gynoug, par exemple.
Moyenne de la presse: 84% Moyenne des membres: 78%

Comments

Currently, 1 comment(s)
DONNI @ 16/01/08, 01h01
Avatar de DONNI Je suis plus optimiste que Destiny pour ce titre : je trouve que la Megadrive est correctement exploitée. Les sprits sont très travaillés, leur animation est excellente, y'a eu du boulot de fait sur les bruitages, et le mode 2 joueurs lui offre du fun et une durée de vie plus que considérable. Evidemment, un ThunderForceIV lui est largement supérieur, même sans mode 2 joueurs. Mais c'est pas sympa de le comparer a un des shoots les plus redoutables de la planète  ^^
Je place BioHazardBattle dans le TOP 15 des shoots MD. Il vaut bien son 8,5/10, grâce à une réalisation loin d'être baclée et à son mode 2 joueurs.

edit : par contre, qu'est-ce que c'est que cette jaquette japonaise??!? O_O'

edit 2 : j'ai jamais compris le pourquoi du vaisseau sur les jaquettes EUR et US!..

Add a comment

To post, you have to be a MyGuardiana's member!