Dream-Storming :: SEGA Legacy :: SegaKore :: SEGA GALAXY BOARD ::

Test

Screenshots

 

Who is online?

Partners

Magical Game Factory

Test Alien Soldier (Mega Drive)



par destiny
Platform Mega Drive
Developer Treasure
Year 1995
Genre Action
Players 1
Consult game informations in the MDG-Database
/!\ Articles, walkthroughs and tips are only in french /!\
Après le succès de Gunstar Heroes, la fine équipe de Treasure décide d’offrir à son public un nouveau jeu d’action. Nous sommes au début de l’année 1995 ; la Mega Drive ne fait plus vraiment l’actualité depuis un moment déjà (surtout au Japon). La console est proche de la fin, mais livre néanmoins sur cette année quelques titres fameux tels que Comix Zone, Ristar et bien évidemment Alien Soldier, qui resteront toujours dans les mémoires.

Alien Soldier est l’avant-dernier jeu de Treasure sur Mega Drive (le dernier étant Light Crusader) et assurément l’un des plus impressionnants sur la machine. Il s’agit d’un jeu d’action à scrolling horizontal. Les décors sont tout bonnement merveilleux et l’animation ne souffre d’aucun ralentissement. Une vraie claque, je vous dis ! Malgré cela, Alien Soldier fait l’objet de controverses. Un bon nombre de joueurs fut déçu par ce qui se présentait comme la relève de Gunstar Heroes...

Au commencement d’une partie, on souligne l’austérité ambiante. En effet, Il faudrait être assez maladroit pour se perdre dans les options. Là où la plupart des jeux d’action vous proposent d’incarner un gaillard à la gâchette facile, les designeurs ont préféré opter pour un héros assez particulier, une sorte de poulet géant. Ouais, quand même ! Les fans du jeu rétorqueront fièrement : « il s’agit d’un aigle majestueux, leste et charismatique »…mais je trouve l’appellation « poulet géant » bien plus honnête et plus adaptée à ce cher Epsilon. Toujours est-il que muni d’un laser surpuissant, notre ami ne suscite plus vraiment la pitié. La nature est bien faite ! Il vous faut justement sélectionner quatre armes dévastatrices parmi les six proposées. On y trouve des lasers, lance- flammes, tirs variés…bref de quoi trucider tranquillement les viles créatures qui se mettent en travers de votre chemin. N’oublions pas non plus la qualité des thèmes musicaux qui soutient admirablement l’aspect furieux de ce titre. Alien Soldier est donc un jeu simplement défoulant dont l'action est toujours soutenue et pleine de punch, exactement comme Gunstar Heroes.

Alien Soldier est ce que l’on appelle communément un boss mode (un style qui ne sera pas sans inspirer Radiant Silvergun, voir Gradius V…). Le jeu se compose de 25 stages rikiki, pratiquement déserts d'ennemis, mais comprenant fort heureusement un gros boss à la fin de chacun d’eux. C’est bien ce style assez particulier qui engendra quelques déceptions.
L’intérêt du jeu réside dans ces affrontements bestiaux. Chaque boss est plutôt sensible à un type d’attaque, il est ainsi de votre devoir de trouver la technique la plus efficace pour sortir victorieux et passer au level suivant. En plus de sa barre de vie évolutive, Epsilon est doté de nombreux mouvements comme la course, le dash, la marche en arrière, la capacité de se déplacer la tête en bas et j’en passe. Croyez moi, vous trouverez une utilité à tout cela au moment opportun. En effet, à partir de la moitié du jeu (stage 10/15), le tout devient vraiment très difficile, à tel point qu’il n’est pas rare de croiser des joueurs n’ayant jamais pu voir défiler le staff roll. Frustrant, d’autant plus que la difficulté la plus basse se nomme SuperEasy ; de quoi se sentir minable, je vous jure. Voilà donc les raisons de ces controverses. Sans nier les qualité du soft, il est clair qu’il ne pourra faire l’unanimité, même chez les fans de Treasure. Mais forcément, quant on veut faire du jeu concept comme ce cher développeur, ça plait, ou non. Très personnelement, j’adhère à fond.

Alien Soldier est donc une production de grande classe qu’il est préférable d’essayer avant d’acheter. La version japonaise est malheureusement très cotée. Le jeu se négocie généralement au dessus des 150€, comme c’est souvent le cas pour les derniers titres Mega Drive japonais. La version PAL est nettement moins onéreuse, mais à moins d’un coup de bol, il n'est pas toujours évident de s'en tirer pour moins de 30€.
Avatar de destiny
Test de destiny - Publié le 27/02/05
Graphic
Hmmm, on est sur Mega Drive, là ?
Animation
Mazette, que ça bouge bien, vite et sans saccades.
Soundtrack
La bande-son soutient de manière pertinente l'action du jeu.
Gameplay
Maîtriser Epsilon nécessite un temps d'adoption assez long. La palette de ses mouvements est très étendue.
Lifespan
Pas spécialement long, mais bigrement costaud. On y joue sans relâche, jusqu'à en voir le bout.
Replay Value
Une fois le jeu terminé, l'envie d'y revenir n'est pas immédiate. Le mode SuperHard offre un challenge supplémentaire pour les amateurs. Toujours bon à prendre.
Interest
Très original, ce jeu est en un petit concentré d'action a ne manquer sous aucun prétexte. Par contre, il se saura rallier tous les joueurs à sa cause, c'est évident.
Guardiana Award
Moyenne de la presse: 88% Moyenne des membres: 86%

Comments

Currently, 4 comment(s)
sdekar @ 29/11/06, 22h29
Avatar de sdekar Si on devait le comparer à un jeu récent, il correspondrait au Ninja Gaiden de la Xbox, c'est à dire très beau mais tellement difficile qu'on a du mal à s'amuser avec.
Cyberguile @ 28/07/05, 23h52
Avatar de Cyberguile Ce jeu est vraiment génial.
Mais je crois que c'est un des seuls jeux megadrive dont je n'ai pas passé le premier niveau à la première partie  lol.
PTÏTCEЯF @ 01/03/05, 16h08
Avatar de PTÏTCEЯF AH lala, trop dur ce jeu  :)
Néanmoins, il dispose de graphismes et de musiques à couper le souffle  :p
Delfiris @ 26/02/05, 15h00
Avatar de Delfiris J'ai toujours eu du mal avec Treasure, et ce jeu ne fait pas exception, je dirai même que c'est un des titres de la boite qui m'a laissé le plus perplexe. Si techniquement c'est la très très grosse claque, le jeu est bien trop difficile pour qu'on puisse réellement s'amuser dessus, le joueur doit frénétiquement alterner changement d'armes/dash dans tous les sens/absorbtion de vie ... sans compter que les "boss mode" a grande échelle me gonflent vite, avec moins de boss et de "vrais" niveaux, j'aurai sans doute vraiment accroché. Snif ...

Add a comment

To post, you have to be a MyGuardiana's member!