Dream-Storming :: SEGA Legacy :: SegaKore :: SEGA GALAXY BOARD ::

Test

Screenshots

 

Who is online?

Partners

Test Chiki Chiki Boys (Mega Drive)



par destiny
Platform Mega Drive
Developer Capcom
Year 1992
Genre Action-RPG / Platform
Players 1
Consult game informations in the MDG-Database
/!\ Articles, walkthroughs and tips are only in french /!\
Parfois, on ne sait trop où situer un jeu. Chiki Chiki Boys est un mélange de Plateforme et d'action. Néanmoins, la gestion de votre équipement, de votre puissance de frappe et de votre barre de vie, le rapprochent d’un RPG. Voilà un jeu qui pioche dans le meilleur de chaque genre pour notre plus grand plaisir. La première version de ce titre fut jouable en arcade à partir de l’année 1990 (production Capcom, les esprits vifs auront deviné qu'il tourne sur CPS1). SEGA s'est occupé de la reprogrammation du jeu en 1992, afin qu’il tourne sur Mega Drive. Chiki Chiki Boys dans ton salon…le programme est quand même alléchant !

Capcom fut l'un des premiers éditeur tiers à intérésser Sega sur l'ère MD. C'est ainsi que la firme au hérisson s'est offert une partie du catalogue de la fameuse "Capsule Computer". Ce n'est pas un hasard si la MD dispose de Gouls'n Ghosts, Strider, Final Fight CD ou encore Chiki Chiki Boys, tous fruit d'une collaboration Capcom/Sega.

Ce titre confronte le joueur à un drame sans précédent. En effet, Aluria était une région prospère jusqu'à ce qu’une horde de monstres décida de rompre cet équilibre de paix et d’harmonie. Fort heureusement, les frères Chiki Chiki (oui, ça ne fait pas très sérieux, narré ainsi) ont survécu aux assauts des monstres. Le script est quand même plutôt bien pensé, puisque la mission de nos deux jeunes princes est justement de sauver Aluria. Muni de leur épée, de leur courage et de sapes pas très tendance, les Chiki Chiki Boys vont botter le derrière de toute cette racaille.

Souvent, les jumeaux se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Le mérite des parents des Chiki Chiki Boys fut probablement de faire en sorte que chacun d'eux puisse exprimer son identité propre. On se retrouve finalement avec deux frères que l’on ne peut confondre, même après une soirée bien arrosée. En effet, le premier est un fier épéiste tandis que le second préfère s’appuyer sur la magie afin de mettre le souk dans les stages. Il est tout à fait possible de débuter une partie en mode deux joueurs, mais pour ceux qui n’ont pas de pote avec qui jouer, il faudra sélectionner l’un des Chiki Chiki Boys. Le pluralisme, c’est quand même une invention bien sympa !

L’aspect gestion offre une dimension RPG à ce titre, pourtant orienté action/plateforme. Effectivement, l’argent amassé dans chaque stage permet d’up grader son équipement ou bien ses caractéristiques. Vos achats s’effectuent à la fin de chaque stage, histoire d’évaluer vos aptitudes à faire grossir votre bourse (…). Il ne faut clairement pas dilapider ses deniers, puisque vous ne disposez que d’un continue pour terminer l’aventure. N’ayez crainte, il est possible d’acheter des crédits, mais les esprits économes savant gérer un budget seront pas mal avantagés, dans cette affaire. 8)

En plus d’être original et bien pensé, Chiki Chiki Boys est carrément super joli. Les décors sont fins, détaillés et très colorés. L’univers enfantin et mignon du soft s’appuie sur une réalisation impeccable. Au niveau de la bande-son, le travail effectué est tout aussi remarquable. Il s’agit d’un jeu très propre et qui a particulièrement bien vieilli, les retardataires seront aux anges.

Si vous êtes du genre "fainéant qui s’empresse de lire la conclusion", vos pouvez donc retenir l’information principale de ce test : procurez-vous Chiki Chiki Boys. Il est même de bon goût de ranger son exemplaire à côté des épisodes de la série Wonder Boy/Monster World, absolument incontournable. On déplorera une durée de vie trop courte, mais le voyage aux terres d'Aluria s'impose, même si on y reste seulement quelques jours.
Avatar de destiny
Test de destiny - Publié le 28/04/05
Graphic
Super mignon, le jeu fait honneur à la MD, avec de gros sprites et des couleurs éclatantes.
Animation
Très bonne. Sega ne s'est moqué de personne, avec cette convertion console.
Soundtrack
Sympatique, à l'image du jeu.
Gameplay
Elle ne présente aucun problème particulier. On avance tranquillement.
Lifespan
Le jeu est plutôt court, mais pas toujours super évident. Seul ou à deux, le challenge est présent, surtout pour ceux qui gèrent mal leur argent.
Replay Value
Grâce au mode deux joueurs, c'est un vrai plaisir de lancer cette cartouche MD de temps à autre. La convertion est de qualité, on y revient.
Interest
Chiki Chiki Boys est un jeu original est très sympathique. A pratiquer seul ou à deux !
Moyenne de la presse: 75% Moyenne des membres: 79%

Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function Affich_Commentaires() in /home/www/guardiana/htdocs/reviews/md/view.php:312 Stack trace: #0 {main} thrown in /home/www/guardiana/htdocs/reviews/md/view.php on line 312