Dream-Storming :: SEGA Legacy :: SegaKore :: SEGA GALAXY BOARD ::

Test

Screenshots

 

Who is online?

Partners

Magical Game Factory

Test Gynoug (Mega Drive)



par destiny
Platform Mega Drive
Developer Nippon Computer System (NCS)
Year 1991
Genre Shoot Them Up!
Players 1
Consult game informations in the MDG-Database
/!\ Articles, walkthroughs and tips are only in french /!\
La planète Iccus est menacée par une horde de démons. Ce n’est pas avec un tel scénario que le couple NCS/Masaya va nous donner l’envie de nous pencher sur cette production de 1991. Très maligne, la team responsable de Gynoug (aussi connu sous le nom de Wings of Wor au pays de l’oncle Sam), lui donne un intérêt tout particulier. S’il fallait résumer le soft en un seul petit mot, ce serait indubitablement « ambiance » ! Ambiance que nous pourrions qualifier de malsaine, glauque, ténébreuse, voir même, pour reprendre les expressions de la Jet Set française de la presse vidéo ludique et tout particulièrement du Role Playing Game, « dark et tourmentée ». Tout un programme donc, que ce fameux Gynoug. Disséquons la bête sans plus attendre.

Gynoug est un Shoot Them Up horizontal carrément furieux. Premier constat, la cadence des boulettes est incroyablement élevée. Il faudra attendre l’avènement du manic shooter (qui remonte à batsugun en Arcade, puis démocratisé avec des titres comme DoDonpachi) pour voir plus impressionnant. Histoire de peindre le décors, le petit ange que vous incarnez va balancer, sans le moindre remord, des rafales de boulettes sur des chauves souris, monstres mutants, larves et autres vers géants. Comme le dit si bien Maïté « A table mes petits » !

Comme le veut la tradition, l’armement est évolutif. Votre tir principal devient dantesque après quelques orbes bleues récupérées. Les armes secondaires sont symbolisées par des lettres. Bref, du très classique, mais toujours efficace. La trajectoire de votre tir peut être modifiée en ramassant les items correspondants. Pour le coup, il aurait peut être été plus simple de modifier cela par simple pression d’un bouton, comme ce fut le cas pour Hellfire (de la même équipe). En effet, on ne se retrouve pas toujours avec le tir désiré.

Techniquement, ce soft est très recevable. Soulignons d'ailleurs le caractère mouvant de certains décors. C’est impressionnant de voir un tel résultat sur un titre de 1991. La qualité graphique est assez inégale selon les stages, mais reste toujours d’un niveau satisfaisant. Certains monstres et les boss sont incroyablement détaillés. On prend un malin plaisir à dégommer tout ce beau monde. En outre, ce plaisir est soutenu par des bruitages exagérément…bruyants…« Sfouarch, Splok, Brommh », encore plus fort que des bruits d’estomac. La bande-son est sympathique, mais reléguée au rang de fond sonore par les bruitages, véritables stars de cette cartouche. Pour être honnête, c’est mieux ainsi. Entendre la douce mélodie d'un massacre continu, c’est vraiment grisant.

Le jeu dispose d’une durée de vie moyenne sur un shoot'em up. 6 stages sont présents, et même si la difficulté va croissante, on termine Gynoug assez rapidement. Il se peut que vous y reveniez parfois, mais une fois l’effet de surprise passé et la découverte des boss effectuée (tous plus impressionnants les uns que les autres, fameux !) on range sagement ce titre dans un endroit prévu à cet effet.

Gynoug est un shoot assez particulier et proposant une ambiance simplement géniale. Très sombre, il saura satisfaire les amateurs de sensations fortes. Si vous avez aimé Crying (normalement, je devrais plutôt présenter les choses à l'envers, puisque Gynoug reste quand même largement plus connu et réputé que Crying), il vous faut celui ci. Son petit prix lui confère un statut d’indispensable. Ni plus, ni moins. 8)
Avatar de destiny
Test de destiny - Publié le 28/04/05
Graphic
Très sombres mais jolis. Les sprites des monstres sont magnifiquements détaillés et franchement imposants.
Animation
Elle est excellente, surtout que ça tir de partout. Les effets de déformations du paysages sont saisissants.
Soundtrack
Pas terrible, mais les bruitages sont là pour donner un peu de vie à l'ambiance sonore et accessoirement un peu de mort aux monstres.
Gameplay
Le système de power up est parfois mesquin. On peut se retrouver bloqué et devoir prendre une option indésirable. Sinon, le reste est parfait.
Lifespan
Honnête pour un shoot. Le jeu devient cependant bien chaud sur les deux derniers stages. Ils en ont même découragé plus d'un.
Replay Value
Certains y reviendront. Pour ma part, j'ai surtout eu plaisir a découvrir les boss et les monstres de chaque stage.
Interest
Gynoug est un très bon shoot horizontal. Je le place derrière ThunderForce III & IV, voire BattleMania II, mais devant tout le reste (Gaiares, Gleylancer, Aero Blasters MD, Crying etc...).
Moyenne de la presse: 88% Moyenne des membres: 80%

Comments

Currently, 4 comment(s)
Yann2bordeaux @ 26/01/08, 18h59
Avatar de Yann2bordeaux J'aime assez ce jeu, loin des shoot traditionnel, c'est vrai, c'est un petit bijou pas trés connu du grand publique. Un jeu sympa, original. Le seul défaut qui me gène un peu c'est que le personnage est peu trop petit à mon gout  lol ! Mais bon, rien de grave  lol !
choupetta @ 20/07/06, 16h44
Avatar de choupetta Excellent jeu ! l\'ambiance qui y règne est vraiment paticulière, trés différente des autres jeux. J\'adore la musique du premier niveau hihi !! Et la pochette est super chouette aussi!  ^^
Iouri @ 02/07/06, 17h38
Avatar de Iouri Mon premier jeu MD ! J\'avais lu ici et là de très bonnes critiques à son sujet et bien je ne suis pas déçu ! L\'atmosphère est merveilleuse (cela change des sempiternel vaisseaux spatiaux...), les créatures malsaines à souhait vous feront peut être penser à Castlevania où Silent Hill ! Que du Bonheur ce shoot !  ;)
raphael279 @ 21/01/06, 03h02
Avatar de raphael279 Je ne sais pas pourquoi, mais j'adooorrre ce jeu ! Les graphismes sont de bonne facture, la jouabilité est excellente, etc... Il est moins connu qu'un Thunder Force ou un Darius, mais reste pour moi une très bonne alternative à ces deux derniers. Sans doute son ambiance sombre attire moins que les couleurs chatoyantes d'un Thunder Force III.

Add a comment

To post, you have to be a MyGuardiana's member!