Dream-Storming :: SEGA Legacy :: SegaKore :: SEGA GALAXY BOARD ::

Test

Screenshots

 

Who is online?

Partners

Test Shining Force II (Mega Drive)



par destiny
Platform Mega Drive
Developer Sonic Software Planning
Year 1993
Genre Tactical-RPG
Players 1
Consult game informations in the MDG-Database
/!\ Articles, walkthroughs and tips are only in french /!\
Voici le test du grand Shining Force II. Le simple fait d’être le fils de Shining Force lui offre indubitablement une place au soleil. Une telle exposition médiatique n’est pas toujours évidente à supporter. Shining Force II a t-il une constitution assez solide pour assumer son rôle d’héritier ?

Cette fameuse épopée débute alors qu’un vilain rat nommé Slade s’introduit dans des ruines. Notre personnage a la brillante idée de s’accaparer des pierres reposant sur un mur. Catastrophe, la terre tremble. Cet idiot attiré par l’appât du gain, s’est rendu coupable d’un acte hautement répréhensible…C’est alors que vous incarnez Bowie, un élève du vénérable professeur Astral, et non le cousin ou le frère d'un certain David. Vous êtes convoqué afin de mener une mission dans la tour des anciens. Votre vie paisible peut maintenant basculer. Dans la chronologie de la série, cet épisode se déroule bien après le premier. En fait, il fait suite à Shining Force : Final Conflict. Exit Guardiana, nous sommes désormais sur Grans Island. Toutes ces précisions soulignent la rupture entre le premier et ce deuxième Shining Force. Le scénario est une fois de plus très manichéen et relativement basique, ce qui n’est finalement pas une tare.

Le gameplay est inchangé par rapport aux précédents (Shining Force ainsi que les Gaiden I & II). On retrouve un tactical très accessible, doté d’icônes afin de simplifier la vie du joueur. Les phases de bataille offrent une difficulté raisonnable et laissent une certaine marge d’erreur. Il est toujours envisageable d’établire des stratégies coûteuses en hommes puisqu’il est possible de faire revivre ses équipiers sans trop se ruiner (ce qui n'est pas le cas d'un épisode de la série Fire Emblem par exemple). Bref, ceux ayant déjà pratiqué un épisode antérieur ne seront pas dépaysés.

Shining Force II n’est pas une simple suite et propose tout de même quelques évolutions. La plus importante est relative à la bande-son. Motoaki Takenouchi remplace Masahiko Yoshimura, fait qui est loin d’être anodin. La bande-son de cet épisode est assez fabuleuse. Si le premier Shining Force est doté de thèmes cultes, la qualité me semble, pour celui ci, plus régulière. Le design, bien que dans la veine de la série, réussi à trouver une certaine originalité. En outre, Shining Force II propose une fraîcheur graphique qui fait maintenant défaut au premier épisode. Pour ces raisons, il est assez difficile de se montrer trop sévère à l’encontre de cette suite, parce qu’effectivement, il est possible de lui adresser quelque reproches.

Premièrement, les personnages sont globalement assez peu intéressants. Le héros manque cruellement d’envergure sans compter sur l’histoire qui tarde à se développer. Certains passages paraissent légèrement superflus, tout juste bons à faire patienter le joueur avant un rebondissement. Deuxièmement, la séquence de fin est incroyablement plate et sans saveur. Sans rien révéler concernant cette dernière, sachez qu’elle est on ne peut plus classique et manque d’ambition pour un soft qui, globalement, aurait mérité un peu plus d’attention à ce niveau là. C’est donc un sentiment d’ambivalence qui émane de ma personne en songeant Shining Force II. Même s'il reste une référence et constitue un véritable culte pour de nombreux joueurs, je ne peut m’empêcher de lui préférer, sans l’ombre d’une hésitation, le précédent opus, l’unique Shining Force~The Legacy of Great Intention, voir même Langrisser/Warsong, très solide outsider !

Subissant un effet « hype », la série a vu flamber le prix de certains de ses représentants. Ainsi, il n’était pas rare de voir des Shining Force II PAL/US se vendre à plus de 50€. Le soufflet semble retomber. Il serait déraisonnable de mettre plus de 30€ dans une version traduite en anglais et plus de 15€ dans une japonaise, carte comprise.
Avatar de destiny
Test de destiny - Publié le 23/05/05
Graphic
Shining Force II constitue la crème du T-RPG en matière de graphisme.
Animation
Assez proche de celle du premier Shining Force. L'ensemble est un poil plus fluide.
Soundtrack
Les musiques sont simplement exceptionnelles. Sans doute le gros point fort de cette suite.
Gameplay
On retrouve avec plaisir la Shining Touch. Icônes, simplicité d'accès et plaisir immédiat.
Lifespan
Le jeu est un peu plus long que le précédent. Le dernier combat demande un bon niveau général de l'équipe.
Replay Value
Comme pour Shining Force, en général, on revient au moins une fois dans l'aventure dans sa totalité.
Interest
Malgré le fait que tout soit parfait dans cette suite, j'ai une nette préférence pour le premier Shining Force. Il n'empêche que Shining Force II reste un très solide T-RPG.
Guardiana Award
Moyenne de la presse: 90% Moyenne des membres: 95%

Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function Affich_Commentaires() in /home/www/guardiana/htdocs/reviews/md/view.php:312 Stack trace: #0 {main} thrown in /home/www/guardiana/htdocs/reviews/md/view.php on line 312