Dream-Storming :: SEGA Legacy :: SegaKore :: SEGA GALAXY BOARD ::

Test

Screenshots

 

Who is online?

Partners

Magical Game Factory

Test Battletoads (Mega Drive)



par destiny
Platform Mega Drive
Developer Rare
Year 1993
Genre Beat Them All!
Players 1-2
Consult game informations in the MDG-Database
/!\ Articles, walkthroughs and tips are only in french /!\
Et hop ! voilà un jeu signé Rare, dans la section « Tests Mega Drive ». Comme quoi, tout est possible. Effectivement, avant d’être le studio créateur des Donkey Kong Country sur Snes, Golden Eye, Perfect Dark ou encore le fabuleux Conker's Bad Fur Day sur Nintendo 64, Rare développa quelques titres pour divers supports. C’est ainsi que la série BattleToads se retrouve en arcade, mais aussi sur Nes, Snes, GameBoy, GameGear, Mega Drive…
L’épisode dont nous allons traiter plus bas fut édité par TradWest et SEGA en 1991, sur Genesis, puis deux années après pour le marché japonais.

Histoire d’être bien élevé, jetons un œil furtif au packaging. La classe, celle ci présente la fusion entre Musclor et la grenouille qui traîne dans la poche de n’importe quel prof d’SVT. Avec les grosses pognes de notre héros, inutile d’être Madame Irma pour savoir qu’il va y avoir du grabuge. Ce titre est doté d’un aspect ultra décalé qui ne sera probablement pas sans inspirer Shiny Entertainment avec sa série EarthWorm Jim. Rare n’a pas attendu Conker’s Bad Fur Day pour prouver au monde son humour. Les animations du personnage sont simplement tordantes !

Outre son aspect peu commun, il est par ailleurs plutôt difficile d’assimiler ce jeu à un genre précis. Voyez par vous même, BattleToads vous propose des phases typés Beat Them All, mais également de la Plateforme, des séquences en avion, overboard et j’en passe. Il s’agit d’un jeu d’action ultra varié et sacrément rigolo. Les stages s’enchaînent et ne se ressemblent pas, malgré un dénominateur commun rapidement perceptible, la difficulté. Croyez moi, ce soft se présente comme un formidable challenge pour les âmes persévérantes. Il n’est pas à mettre entre les mains d’un joueur nerveux ayant une forte propension à balancer sa manette ou à manger la main du voisin, après le « Game Over » de trop. Avec le mode 2 joueurs, il faut songer un minimum à la personne assise à vos côtés. La production décline toute responsabilité en cas de pugilat !

Pour le reste, BattleToads est ultra classique tant au niveau de son scénario que de la réalisation. Nous sommes embarqué dans une aventure pour sauver un vieux pote ainsi qu’une princesse lambda, capturée par une méchante lambda. L’histoire se développe au travers de dialogues pourvus d’une attendrissante niaiserie. Toujours est-il que vous pourrez vous marrer à deux, ce qui constitue un bon point. Le soft s’inscrit dans la moyenne des jeux de l’époque en ce qui concerne le graphisme. Propre sur lui, BattleToads assure l’essentiel, avec certains détails haut en couleurs. Evidement, les phases bien speed en surf seraient relativement tristounettes sans une bande son de qualité. Encore une fois, BattleToads se révèle à la hauteur, avec des thèmes entraînants, plongeant le joueur dans une douce frénésie.

Au final, ce jeu est une production décalée et terriblement attachante. Attention, seul les plus persévérants pourront voir défiler le staff roll. Les autres pourront néanmoins s’amuser seul ou à deux sur la dizaine de stage que propose le jeu via un cheat code dédié. Voir une grenouille se battre en filant de grand coup de pied au cul de ses ennemis, ou encore esquiver des boules de feu en pilotant un avion…ça vaut quand même le détours ! :D
Graphic
Les graphismes sont correctes, sans plus. Certaines couleurs sont assez criardes, mais c'est certainement voulu.
Animation
Les déplacements du personnages sont relativement rigides. On est loin de la fluidité des hits du genre sur MD.
Soundtrack
Les musiques sont rythmées et souvent franchement bonnes.
Gameplay
Le jeu est très varié, si bien que le héros se manie de bien des façons. Globalement, c'est plutôt jouable. A noter la précision chirurgicale de certains sauts.
Lifespan
Fiou, le jeu est bien costaud. A vous les vies perdues, les Game Over. Maintenant, à voir si vous êtes du genre à vous accrocher ou décrocher.
Replay Value
Le jeu est parfois frustrant et laborieux. M'est avis qu'une fois terminé, vous n'y reviendrez pas.
Interest
Un titre original et décalé. Les amateurs de jeux d'action devraient y trouver leur compte. Les autres se dirigeront peut être davantage vers les incontournables.
Moyenne de la presse: 77% Moyenne des membres: 66%

Comments

No comment at the moment

Add a comment

To post, you have to be a MyGuardiana's member!