Dream-Storming :: SEGA Legacy :: SegaKore :: SEGA GALAXY BOARD ::

Test

Screenshots

 

Who is online?

Partners

Magical Game Factory

Test Urusei Yatsura: My Dear Friends (Mega-CD)



par PTÏTCEЯF
Platform Mega-CD
Developer Game Arts
Year
Genre Digital Comic / Point & Click
Players 1
Consult game informations in the MDG-Database
/!\ Articles, walkthroughs and tips are only in french /!\
Voici à présent le test d'un jeu Mega CD qui reprend l'univers du célèbre anime Urusei Yatsura (195 épisodes diffusés au Japon sur la période 1981-1986), tiré lui même du manga de Rumiko Takahashi, et qui est plus connu sous le nom de « Lamu » dans nos contrées.
Nous avons donc affaire à une adaptation Mega CD datant de 1994 (soit 11 ans nous le sépare des productions actuelles), et sachant qu'elle a été développée par Game Arts, à qui nous devons également Lunar The Silver Star, Silpheed ou bien Alisia Dragoon, on peut d'or et déjà s'attendre à un jeu de qualité. Mais qu'en est t-il réellement ?

Je tiens à préciser une chose avant de poursuivre ce test : malgré le fait que le jeu soit intégralement en japonais (aucune version Sega CD ou Mega CD PAL), j'ai tout de même réussi à le terminer, et je vous expose donc ici mon avis sur un titre avec lequel pris beaucoup de plaisir en dépit de la barrière de la langue.

Le jeu vous permet d'incarner le héros de l'anime, Ataru Moroboshi. Votre tâche est d'explorer les différents lieux à la recherche d'objets et de discuter avec divers personnages, afin d'avancer dans l'histoire. Lum, la fille extra-terrestre, "fiancée" de Ataru vous accompagnera une grosse partie de l'aventure. Mais je ne saurais vous détailler le scénario étant donné que mes connaissances en japonais sont très limitées, et que je n'ai pas du tout vu l'anime. Je laisse donc le soin à chacun de découvrir les scènes du jeu.
Le générique d'introduction passé (tiré de l'anime je suppose), on commence par une discussion entre Ataru et Lamu. Après cela, il faut prendre les commandes et examiner les lieux. Les commandes sont tout à fait simples : la croix directionnelle fait bouger le curseur à l'écran. Le bouton A ouvre le menu (voir plus loin) ou bien annule une action, le B permet de « switcher » entre différent mode d'investigation : Voir (le curseur devient un oeil), Toucher (une main) et Parler (une bouche). Le bouton C permet de confirmer l'action. L'action Voir permet simplement au protagoniste de décrire ce qu'il fixe des yeux (du curseur plutôt), étant donné qu'on voit l'ensemble des scènes du point de vue d'Ataru. L'action Toucher sert à prendre des objets, à ouvrir des portes, des armoires, etc. Quand à l'action Parler, cela me semble évident. Ainsi, dans chaque scène, il est captivant d'essayer d'effectuer les différentes actions sur chaque objet, personnes, etc. (Par exemple, quand on voit un personnage, on peut d'abord le Voir, puis lui Parler).

En ouvrant le menu avec le bouton A, on accède à l'inventaire, où sont recensés les objets trouvés. Si le premier, le bloc-note est toujours là, c'est parce qu'il sert à sauvegarder la partie. Au fil de l'histoire, des objets s'accumuleront : il s'agira en général d'objets à donner à d'autres personnages, en échange d'une info ou bien d'un autre objet. Pour donner un objet à un personnage, il suffit d'ouvrir le menu, de le sélectionner en mode Toucher et de le placer sur le personnage. Si ce dernier ne sait que faire de l'objet, il vous le signalera, parfois même en vous engueulant (je pense à Ran dans son vaisseau ^^)
Il vous faudra donc au fil de l'histoire refaire des aller-retour dans les différents lieux (Maison de Ataru, école, Temple, Vaisseau, etc) afin de grappiller des infos, des objets...
Même si la barrière de la langue peut faire peur, si vous fouillez bien partout, essayez plusieurs actions sur les personnages, vous ne devriez pas avoir de problème.

Un petit plus dans le jeu à signaler, ce sont les mini-jeux : en effet, il est possible de trouver, à un certain moment de l'histoire, différentes cartouches de jeux vidéo se cachant dans la maison d'Ataru. Ceux ci pourront être glissées dans la console de jeux située dans le salon, permettant de vous "distraire".
3 mini jeux sont disponibles :
- Le premier est un jeu de combat à la Street Fighter, intitulé Girl Fighter Nitro. 4 personnages sont sélectionables (Lum, Asuka, Shinobu et Ryuunosuke), chacun avec un coup spécial (en appuyant sur les boutons B+C). Marrant au début, le jeu devient trop lassant au bout de 5min. A noter que l'on peut jouer à 2. ^^
- Le second jeu est une sorte de Game & Watch, dans lequel le but est de permettre à l'espèce de chat de rattraper le plus de poissons possible, en évitant les tables chauffantes qui tombent, sous peine de ralentir l'animal.
- Le troisième est un petit jeu de shoot où le but est d'éliminer des aliens en contrôlant Benten sur son petit vaisseau. Un jeu classique.
Ces jeux sont marrants à voir, mais peuvent vous ennuyer au bout de 5 minutes. Dommage, car cette idée de jeux in-game est plutôt bonne :)

Voilà pour le Gameplay de Urusei Yatsura: My Dear Friends. Coté Technique, ce jeu est une merveille ! Franchement, je ne pensais pas que le Mega CD pouvait faire des telles choses : tout le jeu se déroule en plein écran, les décors sont bien faits, les personnages sont bien rendus, avec quand même de l'animation (ils ne restent pas là sans rien faire, ils croisent les jambes par exemple). On notera la qualité appréciable des cut-scènes animées, quand même assez nombreuse, qui ne font que renforcer le sentiment d'être dans l'anime (d'autant plus que le générique de début et de fin renforce cet impression).
La bande-son, quand à elle, est assez superbe : si les musiques se laissent facilement écouter, ce sont avant tout les dialogues digitalisés qui font de ce titre une aventure immersive : aucun sous-titre, tout est doublé (par les acteurs originaux de la série TV qui plus est) et le doublage est de bonne qualité. Voilà ce qui gène quand même, c'est le fait que tout soit narré, et non écrit, ce qui rend la traduction des dialogues plus difficiles. Enfin, ce problème n'en est pas vraiment un puisque j'ai terminé le jeu sans problème.

Urusei Yatsura: My Dear Friends est donc un excellent jeu : sa réalisation est très bonne, son ambiance très Anime et son humour quasi omniprésente. Hélas, une fois le jeu terminé une première fois, vous ne reviendrez peut-être pas dessus, à moins que vous sentez ne pas avoir tout vue lors de votre partie précédente. C'est pour cela que je conseille de ne pas utiliser de solution la première fois. Il est toujours plus intéressant de le finir soi même malgré la difficulté de la langue.

Game Arts à donc développé une fois de plus un hit, et je pense que ce jeu se place facilement dans le top des jeux les plus intéressants à avoir pour les possesseurs de la console (du moins ceux ayant une console JAP). Un titre à recommander aux fans de la série et à ceux aimant le Digital Comics.


A noter :
- Le jeu est compatible avec la souris SEGA !
- Le manga est actuellement publié en France par les éditions Glénat sous son nom d'origine "Urusei Yatsura".
- Si vous désirez en savoir plus sur l'univers de Urusei Yatsura, je recommande ces sites : [A=http://www.uyfrance.net/]http://www.uyfrance.net[/A] (en français) et [A=http://furinkan.com/uy/]http://furinkan.com/uy/[/A] (en anglais)
Avatar de PTÏTCEЯF
Test de PTÏTCEЯF - Publié le 27/06/05
Graphic
--
Animation
--
Soundtrack
--
Gameplay
--
Lifespan
--
Replay Value
--
Interest
--
Moyenne de la presse: -- Moyenne des membres: 87%

Comments

No comment at the moment

Add a comment

To post, you have to be a MyGuardiana's member!